mardi 6 juillet 2021

Mardi Free du 6 juillet 2021 : Free présente Free Flex, la nouvelle façon, transparente, de s’offrir son mobile !

Comme prévu et annoncé depuis quelques jours (voir iciet ici), aujourd'hui a eu lieu un #MardiFree transparent et flexible.

En effet, Free à lancé "Free Flex", la nouvelle façon de s’offrir son mobile !

Même si sur ce blog, on est plus intéressé par la technique que par le commercial, nous allons tout de même vous parler de cette nouveauté.

Free Flex
Disponible dès maintenant dans les FreeCenters et la boutique en ligne totalement remaniée pour l'occasion, Free Flex se concentre sur 3 axes :

  • Accessibilité
  • Flexibilité
  • Liberté

Avec Free Flex, Free rend accessible les meilleurs smartphones du marché en permettant d’étaler le paiement de son mobile sans aucun frais, grâce à la location avec option d’achat. En cas d’activation de cette option, le prix total payé avec Free Flex est le même qu’en le payant comptant.
Qu'ils soient 4G ou 5G, les derniers smartphones des plus grandes marques (Apple iPhone 12, Samsung S21, Xiaomi Mi 11i, Huawei P40 Pro, Oppo Find X3 Lite, ...) sont proposés, mais aussi les téléphones les plus accessibles (Motorola Moto G50, Nokia 5.4, TCL 20 SE, Alcatel 1S 2021, ...) et les terminaux reconditionnés (iPhone 6S, 7, 8, X, Samsung S9, ...).

Free propose cette nouvelle offre de terminaux mobiles, avec ses forfaits mobiles actuels qui restent tous au même prix.
Les abonnés peuvent ainsi bénéficier de Free Flex avec le Forfait Free ou avec la Série Free. Les Forfaits mobiles restent à un prix inchangés avec Free Flex. Il n’y a aucun coût caché : l’abonné sait exactement ce qu’il paie, grâce à des mensualités distinctes pour son forfait d’une part et son smartphone d’autre part.

Avec Free Flex, les abonnés peuvent décider à tout moment d’acheter et donc de devenir propriétaire de leur smartphone. Il leur suffit de régler les mensualités restantes et l’option d’achat depuis leur espace abonné. Ils ont aussi la possibilité de restituer leur mobile au bout des 24 mois ou de prolonger la location.
Le forfait mobile Free reste sans engagement et l’abonné peut donc le résilier à tout moment sans que cela n'impacte les mensualités de paiement du smartphone.
Tous les smartphones proposés dans le cadre de Free Flex disposent d’un SAV de 24 mois.

Par ailleurs, l’offre Free Flex illustre la politique commerciale responsable de Free du point de vue environnemental car elle n’incite pas au renouvellement anticipé du smartphone, puisque l’abonné bénéficie pour son forfait d’un tarif qui est le même avec ou sans téléphone.
De plus, tous les mobiles restitués dans le cadre de l’offre Free Flex sont reconditionnés ou recyclés. Free mobilise son expertise en matière d’économie circulaire et s’occupe de tout : ses partenaires, en France, sont mandatés pour effacer l’intégralité des données, contrôler l’état du terminal et le traiter dans le circuit le plus adapté.
A noter que des boîtes de collecte sont mises à la disposition des visiteurs dans toutes les boutiques Free. Ils peuvent y déposer leurs mobiles usagés, qui seront pris en charge et recyclés en partenariat avec Les Ateliers du Bocage.

Pour profiter de Free Flex et du plus grand réseau 5G de France (9574 antennes, 58% de la population couverte), rendez vous dès maintenant sur https://mobile.free.fr/ ou dans l'une des 132 boutiques Free !

vendredi 26 mars 2021

Un petit peu d'air pour la 3G chez Freemobile

Depuis hier, jeudi 25 mars 2021, Freemobile bénéficie d'un regain de puissance sur la 3G.

En effet, l'ARCEP à décidé fin 2018 d'harmoniser les fréquences attribuées aux opérateurs.
De ce fait, Orange et SFR ont dû céder chacun 1,3 MHz dans la bande des 900 MHz (b8) à Freemobile, lui permettant ainsi de passer de 5 MHz à 7,6 MHz.
Cette augmentation parait anecdotique mais la place dans cette bande de fréquence est limitée (34.8 MHz en tout) et elle ne sert actuellement que pour la 3G qui est en déclin et ne demande pas une grande largeur de spectre.

La suite de cette harmonisation, amenant tous les opérateurs à avoir la même quantité de fréquences dans cette bande, interviendra le 9 décembre ou Bouygues Telecom transfèrera 1.1 MHz à Freemobile.
A ce moment là, chaque opérateur aura 8.7 MHz dans la bande 8, égalité parfaite.

Voici d'ailleurs le tableau récapitulatif tiré de la décision de l'ARCEP du 23 octobre 2018 :




Mais cette harmonisation ne s’arrête pas là et en août, ça sera au tour de la bande des 2100 MHz (b1) de subir un lifting qui, cette fois, pourrait avoir bien plus de répercutions ... mais j'y reviendrais en temps voulu !

Stay Tuned ;)

vendredi 5 mars 2021

Utilisation du réseau propre de FreeMobile : 93,7%, le printemps arrive, la grimpette aussi

Selon TooSurToo grâce aux chiffres de l'application Free Mobile Netstat, le taux d'utilisation du réseau propre de FreeMobile est passé aujourd'hui à 93,7% :



Cela veux dire que Free se passe de plus en plus de l'itinérance d'Orange en améliorant la couverture mobile du territoire Français avec de nouvelles antennes 3G/4G/5G et la finalisation de l'ajout de la fréquence 700 MHz à ses antennes existantes.

L'ancien record date du 1er avril 2020 et si tout se passe comme d'habitude (même si l'année dernière était un peu particulière), les records vont s'enchainer jusqu'à l'été. Probablement pas dans d'aussi grandes mesures que certaines années vu que les derniers pourcents sont forcement les plus difficiles.

Pour participer à ses statistiques et les rendre plus précises, installez l'application Free Mobile Netstat sur votre smartphone Android. Elle est légère et discrète même si elle n'a pas été mise à jour depuis un sacré bout de temps. Il serait d'ailleurs intéressant que quelqu'un reprenne cette application en main, avis au codeurs !

mardi 22 décembre 2020

Quels smartphones pour profiter pleinement de la 5G de Free Mobile ?

Free a lancé la 5G sur son réseau mobile mardi 15 décembre 2020.
Mais pour profiter de la 5G, il vous faut forcement un smartphone 5G.
Malheureusement, tous les smartphones 5G ne se valent pas pour ce qui est de la réception de la 5G Française.
Nous allons donc tenter avec ce billet de vous aiguiller le mieux possible.

Lire la suite...

vendredi 13 novembre 2020

5G : Autorisations délivrées ! Yapluka ...

L'ARCEP l'a annoncé tout à l'heure via un communiqué de presse : elle a délivré hier, jeudi 12 novembre 2020, au 4 opérateurs que sont Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR, les autorisations nécessaires pour l'utilisation des fréquences qui leur ont été attribuées dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz.

Ces fréquences pourront être utilisées dès le 18 novembre précise l'autorité de régulation, ouvrant donc la possibilité à la commercialisation et à l'utilisation de nouveaux forfaits incluant la 5G.

Une grosse étape, donc !
Et la dernière pour l'ARCEP qui a lancé la procédure il y a presque un an.

Vous avez des pronostics ou des suggestions sur ce que pourrait faire FreeMobile concernant la 5G ?
Commentez notre news précédente avec vos désirs les plus fous ;)

mercredi 11 novembre 2020

5G : Attribution et commercialisation dès la semaine prochaine ?

Sébastien Soriano, président de l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP) a déclaré lors d'un point presse suivant la communication des résultats des enchères de positionnement (voir ci-dessous) que les expérimentations 5G se termineront le 17 novembre et que les autorisations d'utilisation de la vraie 5G seront délivrées dès le lendemain, c'est à dire le 18 novembre 2020, ouvrant ainsi la voie à la commercialisation de la 5G dès cette date ou dans les jours suivants.

Stéphane Richard, patron d' Orange, a déclaré sur l'antenne de BFM Business que l'opérateur proposera la 5G dès le premier jour.

Qu'en est-il des autres opérateurs ?

Et surtout, qu'en est-il de Free Mobile ?
Y aura-t’il une annonce sous forme de communiqué de presse ou carrément une conférence de presse ?
A quelle date cela aura lieu ?
Est-ce qu'Iliad annoncera un peu voir beaucoup plus que la 5G ?
Peut-être le début de la "Révolution mobile" évoquée par Xavier Niel ?

Dans tous les cas, les paris sont ouverts !

Autre chose d'ouvert : nos commentaires pour y faire vos pronostics ;)

lundi 9 novembre 2020

Enchères 5G : Les positions avant l'attribution

Enfin !

Alors que les enchères de positionnement ont eu lieu le 20 octobre, L'ARCEP n'a communiquée que le mercredi 4 novembre sur les résultats de ces enchères.
Même si l'avantage de telle ou telle position n'est pas flagrante, voici ce que cela donne (image fournie par l'ARCEP) :

Position des 4 opérateurs dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz

La seule particularité qui peux apparaître est le fait que Bouygues Telecom et ses 70 MHz sont à cheval sur les deux bandes ( n77, de 3600 à 3800 MHz et n78, de 3400 à 3600 MHz ) ce qui leur permet d'être reçu même par les smartphones 5G qui ne disposent de la réception que d'une seule de ces bandes, quelle qu'elle soit.

Tout ceci a donc coûté aux opérateurs pas moins de 2.789.096.245 € (2 milliards 789 millions) au total dont 3.096.245€ (3 millions) pour FreeMobile pour le seul positionnement, les 3 autres n'ayant rien eu à dépenser pour ça. Pourquoi ? Ce n'est pas une question de radinerie des opérateurs mais l'effet de la règle des enchères qui est assez particulière. Pour les comprendre, je vous conseille de vous rendre sur cette page de la fibre.info car j'aurais du mal à expliqué moi même.

Maintenant que ces enchères sont validées, il ne reste qu'à l'autorité à délivrer les autorisations d'émettre sur ces fréquences, ce qui vraisemblablement devrait être fait d'ici quelques semaines voir jours.

Stay tuned ;)

jeudi 1 octobre 2020

Enchères 5G, jour 3 : Les jeux sont faits

Cette fois c'est fait, les 4 opérateurs nationaux que sont Bouygues, Free, Orange et SFR ont réussis à faire le nombre de demandes nécessaires pour mettre fin aux enchères !

En effet, en ce jeudi 1er octobre 2020 et après 5 tours d'enchère (17 depuis le premier jour), il y a bien eu 11 blocs de 10 MHz demandés pour 11 disponibles.

Si vous souhaitez en savoir plus sur sur les modalités et le déroulement de ces enchères, n'hésitez pas à consulter sur ce blog le résumé du jour 1 (ici) et du jour 2 (ici)

Pour ce 3ème et dernier jour, le prix du bloc a fini à 126 millions d'euros et les blocs cette fois-ci bel et bien obtenus par les opérateurs mobile sont répartis comme ceci :

Bouygues Telecom : 2 blocs (252 millions d'€uros)
Free Mobile : 2 blocs (252 millions d'€uros)
Orange : 4 blocs (504 millions d'€uros)
SFR : 3 blocs (378 millions d'€uros)

Total : 11 blocs et 1,386 milliards d'€uros

Et en ajoutant les 50 MHz que les candidats aux enchères ont obtenus pour 350 Millions d'euros dès leur qualification, nous pouvons, cette fois définitivement, détailler les fréquences obtenues :

Bouygues Telecom : 70 MHz pour 602 millions d'Euros
Free Mobile : 70 MHz pour 602 millions d'Euros
Orange : 90 MHz pour 854 millions d'Euros
SFR : 80 MHz pour 728 millions d'Euros

Total : 2,786 Milliards d'Euros

Bruno Le Maire devrait être plutôt content.

Mais ces sommes ne comprennent pas encore les prix payés lors de l'enchère de positionnement qui aura lieu dans le courant de ce mois-ci !

Rendez-vous donc dans quelques jours pour la suite des aventures de la 5G !

Vous pouvez voir ou revoir les détails des enchères sur le communiqué de l'ARCEP paru ce soir.

Stay tuned ;)

mercredi 30 septembre 2020

Enchères 5G, jour 2 : Rien ne change, sauf le prix

Alors que beaucoup (dont nous) avaient prédit que ces enchères allaient être terminées aujourd'hui, il n'en ai rien !

En effet, chaque opérateur campe sur ses positions et les demandes de blocs sont toujours les mêmes, à savoir 13 blocs de 10 MHz sur 11 disponibles.
Ce mercredi 30 septembre a vu 8 tours se dérouler avec non pas 5 millions ajoutés à chaque fois mais 3, ce qui sera le cas demain également.
Le prix du bloc est donc actuellement de 111 millions d'euros.

Voici les détails :

Bouygues Telecom : 3 blocs (333 millions d'€uros)
Free Mobile : 2 blocs (222 millions d'€uros)
Orange : 5 blocs (555 millions d'€uros)
SFR : 3 blocs (333 millions d'€uros)

Total : 13 blocs et 1,443 milliards d'€uros

En comptant les 50 MHz à 350 millions d’euros que chaque opérateur a obtenu dès le départ, et dans l'hypothèse où les les candidats avaient obtenus les blocs qu'ils souhaitaient, cela donnerait, pour l'instant, ceci :

Bouygues Telecom : 80 MHz pour 683 millions d'Euros
Free Mobile : 70 MHz pour 572 millions d'Euros
Orange : 100 MHz pour 905 millions d'Euros
SFR : 80 MHz pour 683 millions d'Euros
Total : 2,843 Milliards d'Euros

Pour mieux comprendre comment se déroulent ces enchères, nous vous conseillons de lire notre billet du jour 1 disponible en cliquant ici

Rendez-vous donc demain pour une nouvelle journée d'enchères !

Stay Tuned ;)

mardi 29 septembre 2020

Enchères 5G, Jour 1 : 85 millions d'€uros par bloc, 13 blocs demandés pour 11 disponibles

Comme prévu, les enchères principales pour l'acquisition des fréquences 5G dans la bande 3,4 - 3,8 GHz ont débutées ce matin. Elles ont déjà bien avancé et continueront demain.

Tout d'abord, rappelons le fonctionnement de ces enchères.
Voici ce que dit l'ARCEP dans son dossier de presse :

L’Arcep conduit cette enchère ascendante multi-tour de la manière suivante :

  • A chaque tour, l’Arcep indique le prix pour un bloc de 10 MHz, puis chaque candidat indique le nombre de blocs souhaités à ce prix, dans la limite de 5 blocs chacun.
  • Tant que le nombre de blocs demandés par les opérateurs excède celui de blocs disponibles, l’Arcep organise un nouveau tour, et augmente le prix unitaire du bloc de 10 MHz, d’un incrément fixé à 5 millions d’euros.
  • L’enchère s’arrête lorsque la demande des opérateurs correspond à la quantité de blocs disponibles. Tous les blocs de 10 MHz sont alors attribués au prix final de l’enchère.


Les enchères du jour ont vu 4 tours se dérouler.
Le prix de départ étant de 70 millions d'euros par bloc de 10 MHz, la journée s'est donc terminée sur un prix par bloc de 85 millions.
Le nombre de blocs demandés par les opérateurs est, à la fin de cette journée, de 13 contre 11 disponibles, il faudra donc une seconde journée (probablement pas plus) pour en finir avec ces enchères.

Dans le détail, voici le nombre de blocs demandés par chaque opérateur en cette fin de première journée :

Bouygues Telecom : 3 blocs (255 millions d'€uros)
Free Mobile : 2 blocs (170 millions d'€uros)
Orange : 5 blocs (425 millions d'€uros)
SFR : 3 blocs (255 millions d'€uros)


Total : 13 blocs et 1,105 milliards d'€uros

Pour rappel, les 4 opérateurs ont obtenus dès leur qualification aux enchères un bloc de 50 MHz chacun au prix fixe de 350 millions d’euros ce qui donne ceci POUR L'INSTANT et si les opérateurs avaient obtenus les blocs qu'ils voulaient :

Bouygues Telecom : 80 MHz pour 605 millions d'Euros
Free Mobile : 70 MHz pour 520 millions d'Euros
Orange : 100 MHz pour 775 millions d'Euros
SFR : 80 MHz pour 605 millions d'Euros
Total : 2,505 Milliards d'Euros

La somme est déjà rondelette et devrait ravir l'état.

Les enchères se poursuivent donc demain mercredi 30 septembre et devraient probablement nous dire qui a obtenu quoi.
D'ailleurs, vous pouvez parier (des cacahuètes ou des M&M's) sur le dénouement de ces enchères dans les commentaires de cet article.

A demain, stay tuned ;)

- page 1 de 2