2020, une année charnière pour Free et surtout pour FreeMobile

Cette année qui commence est une année extrêmement importante pour Free et plus particulièrement pour FreeMobile.
Plusieurs projets, nouveautés et impératifs vont se présenter en 2020 aux filiales du groupe Iliad et certains vont s'avérer d'importance. D'autres seront plus discret mais tout aussi importants.

Nous allons tenter ici de lister ce qui va ou devrait se passer cette année pour Free et FreeMobile (liste la plus exhaustive possible et susceptible d'être modifiée dans les prochains jours)

FREE :

  • Finalisation du passage des DSLAMs en IPv6
  • Depuis le quatrième trimestre 2019, Free procède à une modification en profondeur de l'adressage IP de son réseau fixe, ce qui passe par le passage de ses DSLAMs en IPv6 only et la réorganisation des IPs des abonnés FreeBox. Cela a pour effet de modifier l'IP de nombreux Freenautes qui n'ont d'ailleurs plus qu'"un quart d'IP", tout comme ceux reliés à des NRAs MeD.

  • Nouvelle box
  • Une nouvelle FreeBox moyen de gamme voir bon marché est attendue cette année. On ne sait rien à son propos à part qu'elle est surnommée FreeBox V8 et qu'elle était "prévue" pour la fin 2019, ce qui dans les deux cas n'a rien d'étonnant quand on connait Free. Beaucoup de rumeurs, comme d'habitude, mais pour du concret, il faudra patienter jusqu'à sa sortie.


FREEMOBILE :

  • Réduction du débit 3G en itinérance
  • Cette réduction est déjà appliquée depuis le 1er janvier conformément à l'avenant du contrat liant Free à Orange datant du 15 juin 2016. Le débit est réduit à 384 kbit/s si vous êtes dans une zone non couverte par FreeMobile mais couverte par Orange, ce qui se fait de plus en plus rare.

  • Poursuite voir finalisation du déploiement de la fréquence 700 MHz
  • La fréquence 700 MHz dite bande 28 permet une meilleure couverture et un meilleur débit du réseau FreeMobile (si votre smartphone prend en charge cette bande). FreeMobile modifie le plus largement possible ses antennes pour prendre en charge cette fréquence qui lui est très utile. L'année 2020 devrait donc voir le nombre d'antennes sans la bande 28 diminuer drastiquement voir même disparaître.

  • Mise en place du VoWiFi
  • La VOix sur Wi-Fi ou VoWiFi permet de passer des appels sur son smartphone en passant par le réseau Wi-Fi. Utile particulièrement à l'intérieur des bâtiments, cette fonctionnalité demandée par l'ARCEP dans son "New Deal" devrait voir le jour cette année, si tout se passe comme prévu.

  • Mise en place du VoLTE
  • Également demandée dans le New Deal de l'ARCEP, le VoLTE devrait arriver cette année, toujours sous réserve de bon déroulement des choses, peut-être en même temps que le VoWiFi. Cette technologie permet de se passer de la 3G pour passer les appels. Le réseau 4G (LTE) de FreeMobile étant bien meilleur que son réseau 3G, il a logiquement tout intérêt à le déployer.

  • Nouvelle(s) offre(s), entre autres
  • Annoncée fin 2018 par Xavier Niel en marge de la présentation de la FreeBox Delta dans une interview à Univers FreeBox, une "nouvelle révolution dans le mobile" devrait arriver cette année. Elle devrait passer par de nouvelles offres et/ou par la modification des offres existantes. D'autres choses devraient aussi accompagner ses offres mais personne ne sait ni quoi ni quand. Du Xavier Niel quoi.

  • Enchères et lancement de la 5G
  • c'est LE gros dossier de 2020 pour tous les opérateurs et FreeMobile ne compte pas se laisser marcher dessus par les autres. Le 25 février, l'appel à candidatures de l'ARCEP lancé le 31/12/2019 pour les fréquences 5G dans la bande 3,4-3,8 GHz sera clos. Peu de temps après (mars ?), les enchères commenceront, ce qui constitue la phase la plus importante et la plus critique pour la 5G en France. Après ces enchères, probablement au second trimestre, l'ARCEP délivrera de façon effective les fréquences aux différents opérateurs, ce qui leur permettra donc d'utiliser officiellement ces fréquences. Suite à ces attributions, FreeMobile (et les autres opérateurs) devra déployer son réseau 5G et commercialisera ses offres 5G ou, comme il en a l'habitude, intégrer la 5G aux offres actuelles. Toutes ces procédures ne manqueront pas d'être scruter à la loupe par le monde des télécoms et les sites d'informations divers et variés.

  • Déploiement massif de nouvelles antennes
  • FreeMobile doit à tout prix étendre son réseau 3G/4G (voir pourquoi ci-dessous). Il fait donc peu de doute que l'opérateur va massivement déployer de nouvelles antennes aux endroits où il n'est encore pas ou peu présent, probablement plus que d'habitude. Le déploiement du mois de décembre 2019 semble en tous cas aller dans ce sens.

  • Fin de l'itinérance
  • Le 31 décembre 2020, le contrat d'itinérance liant Free à Orange prendra fin. Après une forte réduction des débit ces dernières années pour "forcer" FreeMobile à construire son réseau, le réseau d'Orange ne pourra plus "boucher les trous". Le 1er janvier 2021, les abonnés FreeMobile utiliseront donc exclusivement le réseau FreeMobile. Si il est correct, ils ne verront pas la différence. Sinon ...



PS : ceci est le premier vrai article du blog, pardonnez les fautes et erreurs. Si vous remarquez de grosses erreurs factuelles, n'hésitez pas à nous contacter, surtout si vous êtes de chez Free ou une de ses filiales.