Enchères 5G : Les positions avant l'attribution

Enfin !

Alors que les enchères de positionnement ont eu lieu le 20 octobre, L'ARCEP n'a communiquée que le mercredi 4 novembre sur les résultats de ces enchères.
Même si l'avantage de telle ou telle position n'est pas flagrante, voici ce que cela donne (image fournie par l'ARCEP) :

Position des 4 opérateurs dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz

La seule particularité qui peux apparaître est le fait que Bouygues Telecom et ses 70 MHz sont à cheval sur les deux bandes ( n77, de 3600 à 3800 MHz et n78, de 3400 à 3600 MHz ) ce qui leur permet d'être reçu même par les smartphones 5G qui ne disposent de la réception que d'une seule de ces bandes, quelle qu'elle soit.

Tout ceci a donc coûté aux opérateurs pas moins de 2.789.096.245 € (2 milliards 789 millions) au total dont 3.096.245€ (3 millions) pour FreeMobile pour le seul positionnement, les 3 autres n'ayant rien eu à dépenser pour ça. Pourquoi ? Ce n'est pas une question de radinerie des opérateurs mais l'effet de la règle des enchères qui est assez particulière. Pour les comprendre, je vous conseille de vous rendre sur cette page de la fibre.info car j'aurais du mal à expliqué moi même.

Maintenant que ces enchères sont validées, il ne reste qu'à l'autorité à délivrer les autorisations d'émettre sur ces fréquences, ce qui vraisemblablement devrait être fait d'ici quelques semaines voir jours.

Stay tuned ;)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet